Définition


D’où vient ce terme, uvéite ?

En latin uvea signifie raisin et a donné naissance au terme uvée qui désigne l’ensemble des tissus vascularisés qui forment une tunique interne de l’œil comprenant l’iris, le corps ciliaire et la choroïde. L’uvée a en effet une couleur pourpre qui rappelle celle du raisin.
L’uvéite désigne l’inflammation de tout ou partie de l’uvée et plus généralement une inflammation intraoculaire.

On estime à plus de 100 000 le nombre de cas en France. Tout le monde peut être atteint, même les jeunes enfants.
Le diagnostic doit être fait en urgence.

Classification

Classification des uvéites

Les 3 types d’uvéite sont détaillés dans les articles ci-dessous :

  • L’uvéite antérieure
    • Les plus fréquentes dans les pays occidentaux (50 à 90 % des uvéites). Elles sont majoritairement dues à une infection (l’herpès en particulier) ou une maladie auto-immune et elles restent, dans près de la moitié des cas, sans cause connue. On dit alors qu’elles sont idiopathiques.
  • L’uvéite intermédiaire
    • Moins fréquentes, elles restent généralement d’origine non identifiées. À noter que certaines uvéites dites intermédiaires peuvent cacher un lymphome oculaire primitif.
  • L’uvéite postérieure
    • Elles représentent 10 à 20 % des uvéites. Fréquemment dues à la toxoplasmose dans le monde, elles sont le plus souvent liées, en France, à une maladie auto-immune dont une majorité de chorio-rétinopathie de birdshot.

L’uvéite totale (ou panuvéite)

C’est une uvéite touchant les segments antérieur, intermédiaire et postérieur de l’œil. Elle est susceptible d’induire une partie ou l’ensemble des symptômes des 3 types d’uvéite.

Elles représenteraient 10 à 20 % des uvéites en Europe. Elles sont liées à des maladies auto-immunes (maladie de Behçet, sarcoïdose, maladie de Vogt-Koyanagi-Harada), à une infection (toxoplasmose, toxocarose) ou restent d’étiologie inconnue.

Un œil ou les deux ?

Tout dépend de l’origine de l’uvéite.

Les uvéites infectieuses, les uvéites antérieures aiguës et l’uvéite liée à l’arthrite juvénile touchent généralement un seul œil. Dans les autres cas, il n’est pas rare que l’inflammation débute dans un œil pour gagner ultérieurement les deux yeux.

Uvéite et génétique

Les uvéites ne sont pas héréditaires et les cas familiaux sont rares. Mais il existe des terrains génétiques favorables à certaines maladies auto-immunes. C’est pourquoi on pratique un typage HLA lorsqu’on cherche l’origine de l’uvéite.

Mais soyons clairs, si ces caractéristiques génétiques sont plus fréquemment retrouvées chez les patients souffrants d’uvéite, le risque de présenter une uvéite pour les personnes porteuses de ces HLA est très faible.

Pour aller plus loin

Vu sur Allodocteurs.fr :

Un autre site avec des figures et photos claires sur les uvéites (et autres troubles de la vision) :

 10 avril 2015 par  webmestre
popularité : 13%


Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234