La cataracte

 2 avril 2015 par  webmestre
popularité : 24%

Description

La cataracte est une affection de l’œil aboutissant à l’opacité partielle ou totale du cristallin.
Le cristallin devenu trouble et opaque empêche la lumière de se rendre au fond de l’œil et altère la vision.

PNG - 11.2 ko
La cataracte

Causes

On estime que près de 50 % des gens de plus de 65 ans en sont atteints. Les cataractes ont de nombreux facteurs étiologiques mais celui qui domine de loin les autres est la sénescence ou processus de vieillissement.

La cataracte sénile c’est à dire liée à l’âge débute vers 55 ans. C’est le processus normal de vieillissement qui entraîne le durcissement et l’opacification du cristallin.
Les autres types éventuelles de cataracte sont :

  • congénitale (héréditaire ou due à une maladie)
  • traumatique
  • toxique (après une corticothérapie prolongée,...)
  • secondaire (provoquée par des maladies telles que le diabète, le glaucome, l’uvéite...)

Symptômes

  • Les composantes du cristallin deviennent moins transparentes et développent des opacités.
  • La lumière pénètre de moins en moins dans l’œil et une baisse progressive de l’acuité visuelle apparaît.
  • Les yeux peuvent également devenir plus sensibles à la lumière, à l’éblouissement.
  • La personne atteinte montre souvent le besoin de changer la force de ses verres. La pupille, normalement noire, peut changer de couleur pour devenir jaunâtre ou blanchâtre.
    PNG - 55.1 ko
    Aspect de la cataracte

Examens

L’examen à la lumière du jour peut mettre en évidence une pupille d’aspect blanchâtre ou grisâtre traduisant une cataracte complète. L’examen à la lampe à fente localise le siège des opacités cristalliniennes. Le fond d’œil recherche une pathologie rétinienne ou du nerf optique.

Traitement

Il n’y a pas de traitement médical de la cataracte, seule l’intervention chirurgicale est curative de la cataracte. C’est l’une des interventions chirurgicales les plus pratiquées en France et ayant le plus de chance de réussite (le patient retrouve sa faculté visuelle antérieure dans plus de 97 % des cas).
La technique actuellement utilisée est la phako-émulsification, opération bénigne qui dure environ 30 minutes et qui se pratique sous anesthésie locale. Après une incision minime au niveau de l’œil, une petite sonde à ultrasons est introduite afin de détruire le cristallin. Les fragments sont ensuite aspirés et on place alors un cristallin artificiel (lentille intraoculaire), introduit dans la capsule du cristallin par une petite incision.

JPEG - 4 ko
Implant

Les suites opératoires sont courtes et simples grâce à un traitement local, mais des précautions s’imposent comme l’absence d’effort violent, ni de choc sur le globe oculaire.
Le malade peut rentrer chez lui le soir même ou le lendemain. La récupération visuelle est rapide.

Pour les personnes atteintes d’uvéite, il faut attendre la fin de l’inflammation avant de traiter la cataracte. Afin d’éviter une reprise de l’inflammation après l’opération, un anti-inflammatoire (par exemple l’héparine) est introduit avec le cristallin artificiel.
Il n’existe pas de médicaments permettant de prévenir la cataracte. Cependant, il est reconnu qu’une exposition excessive au soleil entraîne des dommages sur le cristallin pouvant accélérer le développement de la cataracte. Il est donc important de porter des lunettes de soleil assurant une protection contre les rayons UVA et UVB du soleil.

Pour aller plus loin

Le dossier sur le site de l’INSERM avec une petite vidéo : Cataracte.


Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345